Prix des moutons au Maroc: le département de Sadiki met les choses au clair

Les prix des ovins et des caprins, notamment, les moutons, au niveau des souks et des marchés à bestiaux sont aux mêmes niveaux que ceux de la campagne agricole précédente à cette même période de Aid Al-Adha, a indiqué, ce vendredi, le ministère de l’Agriculture, de la pêche maritime, du développement rural et des eaux et forêts.

« La mise en œuvre des mesures de sauvegarde du cheptel dans le cadre du programme de réduction de l’impact du déficit pluviométrique lancé par Sa Majesté Le Roi, Que Dieu L’assiste, au mois de février 2022 et l’amélioration des ressources pastorales et fourragères depuis le mois de mars ont permis un redressement du marché des animaux vivants par rapport à la situation d’avant février où les prix étaient particulièrement bas », explique un communiqué du ministère.

Pour les bovins d’engraissement, les prix des viandes restent à des niveaux moyens habituels soit 62 à 65 DH/Kg sortie abattoir, précise la même source.

Quant aux prix des produits avicoles, les œufs ont connu une baisse de 5 à 7 % par rapport à 2020/2021 alors que les prix du poulet de chair se maintient à 16 DH/Kg au stade de gros, conclut le communiqué.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page