Prix des carburants au Maroc: une nouvelle augmentation est prévue, selon un professionnel

Le secrétaire général du Syndicat des industries et gaz naturel (SNIPGN) prévoit une nouvelle augmentation des prix des hydrocarbures au Maroc, dans les prochains jours.

Ainsi, Houcine El Yamani a déclaré à Le Site info que le prix de l’essence dépassera les 18 DH le litre, lors des prochains jours, suite aux nouveaux développements que connaît le marché international concernant les prix des hydrocarbures.

Notre interlocuteur a souligné que le gouvernement se doit d’intervenir afin de pallier ce problème car cette nouvelle revue en hausse aura  des conséquences désastreuses sur le pouvoir d’achat du simple citoyen. Et d’ajouter que la cause de ces augmentations sont du fait de la décision de l’ex-chef de gouvernement, Abdelilah Benkirane, qui a supprimé les subventions octroyées au secteur, en sus des répercussions du marché international et des prix astronomiques actuels de nombreux produits. De même que Houcine El Yamami a appelé à la réouverture de la Société anonyme marocaine de raffinage de pétrole( SAMIR) de la ville de Mohammédia.

Par ailleurs, le ministre délégué auprès du chef de gouvernement, chargé des Relations avec le Parlement et porte-parole du gouvernement, lors du point de presse suivant le Conseil hebdomadaire de l’Exécutif, jeudi 16 juin courant, a déclaré que ce problème est inhérent à la situation internationale issue de la guerre entre la Russie et l’Ukraine.

Dans ce cadre, Mustapha Bitas a assuré que ce qui adviendra des prix des produits énergétiques, comme ceux des autres produits de première nécessité, ne peut être prévisible dans l’avenir et que personne ne peut prédire ce qui arrivera tant que la guerre russo-ukrainienne n’est pas terminée. Il a également précisé que le gouvernement a pris une série de mesures dans le but de sauvegarder le pouvoir d’achat des citoyens pour faire face à la revue en hausse des prix des produits de première nécessité, tout en continuant à subventionner le gaz butane dont les prix sont actuellement de 21 milliards de dirhams, au lieu des 10 milliards de dirhams prévus initialement.

L.A.

 

 


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page