Prix des carburants au Maroc: le rapport parlementaire débattu mardi en plénière

Le rapport sur les prix des hydrocarbures au Maroc, élaboré et présenté le 15 mai dernier par la Commission des finances et du développement économique à la Chambre des Représentants, sera débattu en séance plénière ce mardi.

« La Chambre des Représentants tiendra mardi 10 juillet à 10h00 une séance plénière qui sera consacrée à la discussion du rapport de la commission des finances et du développement économique sur la mission exploratoire temporaire relative à la détermination des prix de vente au public et la fixation des conditions de concurrence dans le secteur des hydrocarbures après la décision de la libéralisation des prix », lit-on sur le site Internet de la chambre basse du Parlement.

Rappelons que selon ce rapport, le premier bénéficiaire de la politique de libéralisation des prix, menée en 2015 par le gouvernement Benkirane, est l’Etat marocain. En effet, en levant la subvention sur les hydrocarbures, ce dernier a pu épargner plus de 35 milliards de dirhams annuellement. Le rapport rappelle qu’en 2012, la charge de compensation sur les produits pétroliers avait atteint le chiffre record de 56 milliards de dirhams, soulignant que ces montants ont été redirigés vers les secteurs sociaux et les politiques de lutte contre la pauvreté.

Le rapport de 76 pages indique aussi qu’indépendamment des taxes imposées, les prix des carburants au Maroc post-libéralisation restent parmi les plus bas en comparaison avec les pays non producteurs de pétrole.

Le rapport, qui a suscité un grand débat il y a quelques semaines au Maroc, recommande la création d’une entité gouvernementale chargée du suivi et du contrôle des prix aux niveaux international et national, et la prise des mesures nécessaires pour protéger le consommateur, soulignant l’impératif de réviser les lois encadrant la création de sociétés et d’entreprises des hydrocarbures afin de faciliter l’accès à de nouveaux acteurs au marché de distribution des carburants et d’encourager la compétitivité.

Lire aussi: Prix des carburants au Maroc: ce que dit le rapport parlementaire


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page