Les prisons marocaines seront dotées de téléboutiques

DGAPRSalah Tamek et Mohamed Mubarak El Abar.©LeSiteInfo

Les prisons marocaines seront dotées de téléboutiques à partir du mois de juin prochain nous annonce la DGAPR.

L’expérience commencera d’abord par la prison de Oukacha à Ain Sbaâ, avant de la généraliser dans le reste des centres pénitenciers du royaume, nous indique un responsable à la DGAPR (Délégation générale à l’administration pénitentiaire et à la réinsertion).

“Cette initiative s’inscrit dans le cadre de l’intégration des détenus afin de leur donner l’occasion de communiquer avec le monde extérieur et notamment avec leurs familles et proches, conformément à la loi”, ajoute notre source.

Objectif principal de cette opération: préserver les liens familiaux des prisonniers afin de faciliter leur réintégration dans la société une fois libérés.

Une convention a été signée entre la DGPR et une société de télécommunication en présence de Mohamed Salah Tamek, directeur général de l’administration pénitentiaire.
“Nous allons d’abord procéder à l’installation de 258 postes téléphoniques à Oukacha au lieu des 24 en service actuellement”, précise le responsable.
Par ailleurs, les détenus bénéficieront d’un tarif préférentiel en comparaison avec le tarif en vigueur.
La société étrangère chargée de cette opération a déjà des conventions similaires avec plus de 500 prisons à travers le monde. Ce sera sa deuxième expérience dans le monde arabe après les Emirats Arabes Unis.

Suggestions d’articles

La VAR fait (enfin) son entrée en Botola

Après les erreurs d’arbitrage, pour le moins scandaleuses, qui ont été commises lors des derniers matchs du Raja Casablanca et du Wydad Casablanca en Botola, il semble que la FRMF veut une solution définitive à ces problématiques.