Prison ferme pour Madimi, l’homme par qui l’affaire « Hamza mon bb » a éclaté

Le tribunal de première instance de Marrakech a tranché dans l’affaire de Mohamed Madimi, le président du Centre national des droits de l’Homme.

Selon une source sûre de Le Site info, le mis en cause a écopé d’un an et dix mois de prison ferme, assortie d’une amende de 1000 dirhams. Madimi doit également payer de lourds dédommagements aux plaignants.

Plusieurs chefs d’accusation ont été retenus contre le président du Centre national des droits de l’Homme: escroquerie, tentative d’escroquerie, diffamation, chantage et humiliation de fonctionnaires pendant l’exercice de leurs fonctions.

A rappeler que c’est Mohamed Madimi qui a fait éclater la sordide affaire de « Hamza mon bb », dans laquelle de nombreuses célébrités étaient victimes de chantage.

H.M.

 

 

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page