Pression américaine sur le Maroc à l’ONU

Jeudi dernier, les Etats-Unis ont échoué à faire condamner le Hamas à l’ONU. L’ambassadrice américaine, Nikki Haley, a présenté un projet de résolution visant à sanctionner le mouvement palestinien pour ses attaques contre Israël.

Le journal hébreu Haaretz a rapporté qu’un certain nombre de pays avaient reçu une lettre quelques heures avant que les États-Unis ne présentent ce projet de résolution pour vote à l’Assemblée générale des Nations Unies. Parmi ces pays figuraient les Emirats arabes unis (EAU), l’Arabie Saoudite, le Koweït, Bahreïn, Oman, la Jordanie, l’Egypte, le Qatar et le Maroc.

Selon le quotidien arabophone Al Massae dans sa livraison de ce week-end, l’Envoyé du président américain Donald Trump au Proche-Orient, Jason Greenblatt, a adressé une lettre à des diplomates marocains les informant que les Etats-Unis veulent le soutien du Royaume contre le Hamas, qu’ils considèrent comme une organisation terroriste.

La même source précise que l’administration américaine a fait pression sur le Maroc pour condamner le mouvement palestinien lors du vote à l’Assemblée générale de l’ONU.

B.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Coronavirus: la situation est en “constante amélioration” au Maroc (récap’)

Voici les principaux points de la déclaration donnée, dimanche, par le coordonnateur du Centre national des opérations d'urgence de santé publique au ministère de la Santé, Mouad Mrabet, sur la situation épidémiologique du coronavirus au Maroc à 18h00.