Présence très louche d’un journaliste algérien à Nador

Les forces de sécurité ont réussi à débusquer un ressortissant algérien. Ce dernier se mêlait à la foule des manifestants à Nador qui exprimaient leur solidarité à l’égard du mouvement d’Al Hoceima.

Interpellé et interrogé sur les raisons de sa présence à Nador, cet individu a déclaré être le correspondant du grand quotidien algérien « El Watan« . Or, il n’a pu justifier d’aucun document prouvant son appartenance à ce média, ni son accréditation qui devait lui être délivrée par les services du ministère de la communication.

Au moment de son interpellation, cet individu était en possession d’un matériel sophistiqué d’enregistrement audiovisuel et d’un appareil photo. Les premiers éléments de l’enquête ont révélé qu’il était hébergé par un activiste connu.

LIRE AUSSI: Le « journaliste » d’El Watan Djamel Alilat a été expulsé du Maroc

Saisi, le parquet a ordonné sa mise en garde à vue et l’audition de l’ami chez qui il logeait.

Réagissant à cette arrestation, la direction du quotidien El Watan se dit étonnée de l’arrestation du journaliste Djamel Alilat et demande sa libération.

S.L.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.

Bouton retour en haut de la page