Près de Fqih Bensaleh, une jeune fille a subi les pires sévices

La voix brisée, il témoigne de l’horreur vécu par sa propre fille. A Oulad Ayad, dans la région de Fqih Bensaleh, une jeune fille mineure a été victime d’un viol collectif. Son père appelle les associations à lui venir en aide.

« Ma fille a été kidnappée et a subi pendant près d’un mois les pires tortures et sévices. Des criminels l’ont obligé à consommer des drogues et l’ont sauvagement violée », a-t-il affirmé dans une déclaration à Le Site Info.

Cette bande criminelle, constituée de plus de 10 individus, ne s’est pas arrêtée là. « Ces agresseurs l’ont tatouée de partout et l’ont violée à tour de rôle en contrepartie de sommes d’argent », a-t-il poursuivi.

Le 19 août, la police de Béni Mellal est parvenue à mettre la main sur huit mis en cause, après que la mère de la victime a déposé une plainte auprès du procureur général du roi près la Cour d’appel de Béni Mellal. Le procès s’ouvre le 6 septembre prochain.

A noter que les recherches se poursuivent, sur instructions du parquet général, pour interpeller les autres suspects dans cette affaire.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Viol collectif à Marrakech: du nouveau dans l’affaire

L'ancienne médina de Marrakech, et plus exactement le quartier Berrima, a été secouée par une terrible affaire de viol collectif.