Près de Fqih Bensaleh, une jeune fille a subi les pires sévices

La voix brisée, il témoigne de l’horreur vécu par sa propre fille. A Oulad Ayad, dans la région de Fqih Bensaleh, une jeune fille mineure a été victime d’un viol collectif. Son père appelle les associations à lui venir en aide.

« Ma fille a été kidnappée et a subi pendant près d’un mois les pires tortures et sévices. Des criminels l’ont obligé à consommer des drogues et l’ont sauvagement violée », a-t-il affirmé dans une déclaration à Le Site Info.

Cette bande criminelle, constituée de plus de 10 individus, ne s’est pas arrêtée là. « Ces agresseurs l’ont tatouée de partout et l’ont violée à tour de rôle en contrepartie de sommes d’argent », a-t-il poursuivi.

Le 19 août, la police de Béni Mellal est parvenue à mettre la main sur huit mis en cause, après que la mère de la victime a déposé une plainte auprès du procureur général du roi près la Cour d’appel de Béni Mellal. Le procès s’ouvre le 6 septembre prochain.

A noter que les recherches se poursuivent, sur instructions du parquet général, pour interpeller les autres suspects dans cette affaire.

S.L.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page