Première sortie de Rafik Boubker après sa remise en liberté (VIDEO)

L’acteur Rafik Bouker, après avoir été placé en garde à vue, est actuellement poursuivi en état de liberté par la justice.

Ses propos blasphématoires, qu’il a mis sur le compte de son « état anormal » quand il les a tenus, ont indigné bon nombre d’internautes. Un enregistrement sûrement « balancé » sur le Net par l’un de ses compagnons, du genre à éviter comme le Covid-19, appelé « un ami qui vous veut du bien ».

Au micro de Le Site Info, l’acteur, connu pour son franc-parler et sa spontanéité, a tenu à réitérer ses excuses aux Marocains. Soutenant qu’il n’avait nulle intention de porter préjudice à la religion musulmane, Rafik Boubker a expliqué qu’il était en compagnie d’amis en train de plaisanter.

« Rien ne s’est passé! (sic). Il ne s’agissait que d’une plaisanterie. Je considère cela comme une faute de ma part. Une grande faute et je retire mes propos tout en présentant mes excuses aux Marocains », a-t-il déclaré.

Et de préciser qu’il est de confession musulmane et qu’il demande pardon aux imams. Et également à… Benkirane! Quand on vous dit que le naturel revient au galop même si on a beau le chasser!

L.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

L’acteur Rafik Boubker adresse un message à ses fans (PHOTO)

A quelques jours du début de son procès, Rafik Boubker a adressé un message à ses fans. Sur son compte Instagram, l’acteur a réitéré ses excuses aux Marocains après la vidéo dans laquelle il tient des propos blasphématoires.