Première réaction officielle après la vidéo polémique de Zefzafi

Alors que le procès de Nasser Zefzafi avait lieu ce lundi, une vidéo, relayée par le site barlamane.com a suscité de nombreuses réactions et en a choqué plus d’un. Associations des droits de l’homme, avocats et journalistes ont dénoncé le contenu de cette vidéo où Zefzafi montrait plusieurs parties de son corps.
Selon ce média, la vidéo, censée prouver que Zefzafi n’a pas été torturé, aurait été prise à Oukacha. Quelques heures après sa diffusion, la vidéo a été retirée sans explications.
« Le procureur général du Roi près la Cour d’appel de Casablanca a ordonné l’ouverture d’une enquête pour élucider les circonstances de l’enregistrement de la vidéo, attribuée au dénommé Nasser Zefzafi durant la période de sa détention, et la finalité de sa publication », peut-on lire dans un communiqué.
Et de préciser qu’ « immédiatement après avoir pris connaissance ce lundi de la vidéo, le parquet général a ordonné l’ouverture d’une enquête minutieuse pour élucider les circonstances de l’enregistrement de cette vidéo et la finalité de sa publication, afin de prendre les mesures légales nécessaires à la lumière des résultats de l’enquête ».
Contacté par Le Site info, un avocat de la défense du Hirak affirme que « la vidéo n’est pas récente, et n’a pas forcément été prise à Oukacha ». « Les traces que Zefzafi a sous les yeux montrent bien que la vidéo ne date pas d’hier », ajoute notre source qui a récemment rendu visite à Zefzafi. Affaire à suivre.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page