Poursuivi pour débauche, le chanteur Aida El Menhali a quitté le Maroc

L’artiste émirati Aida El Menhali, 32 prostituées, deux citoyens saoudiens, un Indien, un Omanais et sept autres Emiratis ont été arrêtés dimanche 9 septembre par la police de Marrakech pour “débauche dans un foyer de prostitution”. L’affaire a été portée devant la justice, qui a décidé de leur mise en liberté provisoire sous caution.

Jeudi 13 septembre, Aida El Menhali a quitté le Maroc à destination des Emirats arabes unis à bord d’un jet privé. Muni de son compte Snapchat, il a tenu à partager des photos de son voyage.

On constate ainsi que les autorités ne lui ont pas retiré son passeport, contrairement à d’autres personnes poursuivies dans la même affaire.

Le chanteur émirati avait révélé, selon une source de Le Site Info, avoir été en train de tourner un vidéoclip à Marrakech. Le principal accusé dans cette affaire ne dispose pas d’autorisation pour son projet, a-t-elle précisé.

Rappelons que les prévenus avaient été arrêtés par les services de sécurité, suite à une descente dans une villa considérée comme un lieu de débauche. Ils ont été ensuite conduits à la wilaya de police pour établir des PV, avant de les mettre en garde à vue, sous les instructions du procureur général.

N.M.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: une villa en feu à cause d’un chargeur de téléphone

Un incendie s’est déclenché dans une villa, située au quartier Semlalia, à Marrakech.