Pourquoi les gilets jaunes ont scandé des slogans anti-Marrakech

Les gilets jaunes continuent de faire parler d’eux. Pour son quatrième week-end de mobilisation, le mouvement protestataire né en France pour dénoncer notamment la hausse des prix des carburants, a scandé des slogans contre Marrakech. Des pancartes portant le slogan « Marrakech, c’est NON! », ont suscité curiosité et incompréhension.

Ces gilets jaunes expriment en effet leur refus quant à la signature par le président français Emmanuel Macron du Pacte mondial sur les migrations, communément appelé Pacte de Marrakech, qui sera entériné les 10 et 11 décembre par plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernements dans la ville ocre, avant d’être formalisé par l’Assemblée générale des Nations unies.

L’approbation de ce document onusien est perçue comme une perte de la souveraineté française sur les questions migratoires.

Rappelons que la Conférence de Marrakech, parrainée par l’ONU, devrait connaître la participation de 190 pays, et permettra d’adopter le Pacte mondial sur les migrations. Elle devrait accueillir entre 5.000 et 6.000 participants, outre des centaines de journalistes.

Cette grand-messe connaîtra la participation du Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, des Chefs d’État et de gouvernement membres de l’ONU, ainsi qu’un grand nombre de hauts responsables et d’experts.

R.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page