Pourquoi Anass Doukkali était à Essaouira

Le ministre de la santé, Anass Doukkali s’est rendu, vendredi, respectivement aux communes de Tamanar et de Smimou, relevant de la province d’Essaouira, l’occasion de prendre connaissance des différentes prestations médicales dispensées par les centres de santé de ces deux communes.

Ainsi, à la Commune de Tamanar, le ministre, accompagné de responsables de son département, des élus locaux et d’autres personnalités, a visité le Centre de Santé Urbain (CSU-2) qui dessert une population estimée à 19.340 âmes, et s’est enquis de près des différentes prestations médicales fournies.

Par la même occasion, Doukkali a effectué une tournée à travers les différentes dépendances de cette structure médicale qui compte un médecin, 4 infirmiers polyvalents et 4 sages-femmes, et dispose de plusieurs équipements.

En chiffres, le CSU de Tamanar a assuré en 2018 un total de 336 accouchements, 16.589 consultations médicales et 7.813 consultations paramédicales, avec un taux de couverture par le BCG de 147.08.

Par la suite, le ministre et la délégation l’accompagnant se sont rendus au chantier de construction du nouveau hôpital de proximité de Tamanar d’une capacité litière de 45 et qui sera achevé fin 2020.

Ce projet comprendra, entre autres, une unité de médecine, de consultation externe, des exploitations fonctionnelles, une unité de chirurgie-hospitalisation, des services généraux, une unité de radiologie, un laboratoire, des urgences, une pharmacie, et une morgue.

A la Commune de Smimou, Doukkali s’est rendu au Centre de Santé Rural (CSR-2) pour s’arrêter de visu sur le fonctionnement de cette structure de santé qui dispose de deux médecins généralistes, de 3 infirmiers polyvalents et de 3 sages-femmes.

Ce Centre, qui offre des prestations médicales à une population de 10.319 habitants, a réalisé en 2018 quelque 214 accouchements, 9.087 consultations médicales, 21.876 consultations paramédicales, et un taux de couverture par le BCG de 128.46.

Par la même occasion, le ministre a visité la maison d’accouchement de Smimou relevant du même Centre, le temps de s’enquérir du bon fonctionnement de cette unité et des mesures prises pour un meilleur accueil et une prise en charge des bénéficiaires.

Dans une déclaration à la presse à cette occasion, Doukkali a fait savoir que ces visites aux Centres de Santé de niveau 2 témoignent de l’intérêt que porte le ministère à la promotion des premiers soins et à la garantie de prestations médicales de qualité au profit des populations, notant que ces deux Centres de Santé, dont un rural et un autre urbain, disposent de maisons d’accouchement.

Et de faire observer qu’il sera procédé prochainement dans le cadre de l’Initiative Nationale pour le Développement Humain (INDH) à la création de « Dar Al Oumouma » (Maison de Maternité) pour la prise en charge des femmes bénéficiaires avant et après l’accouchement.

Plusieurs programmes de santé sont menés au niveau de ces Centres concernant la santé de la mère et de l’enfant, la vaccination, le dépistage du cancer du sein et du col de l’utérus, le suivi des personnes atteintes de maladies chroniques, l’octroi des médicaments nécessaires et la planification familiale, a expliqué le ministre, faisant savoir que le CSU de Tamanar dispose d’une unité d’urgences qui fonctionne 24H/24.

Par la même occasion, le ministre a loué les efforts inlassables déployés par les cadres médicaux et paramédicaux comme en témoigne la population et les acteurs locaux, mettant en avant l’existence au niveau de la région de Marrakech-Safi et à la province d’Essaouira d’une expérience-pilote en matière de prise en charge des personnes victimes de morsures de scorpions et de vipères.

La prise en charge se fait dans l’immédiat grâce à un personnel formé, à l’offre de kits de médicaments appropriés, et en coordination avec l’hôpital de référence afin d’éviter toute complication, s’est félicité le ministre, réitérant l’engagement de son département à mobiliser tous les moyens nécessaires pour tirer vers le haut la qualité des prestations médicales fournies aux citoyens.

S.L. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Maroc: 12 morts dans un tragique accident d’autocar

La "guerre des routes" continue de faire des victimes au Maroc!