Pourquoi Abdelilah Benkirane a failli arrêter ses études

Abdelilah Benkirane a, encore une fois, descendu le projet de loi-cadre relatif à la réforme de l’éducation nationale. L’ancien chef du gouvernement a en effet estimé que ce projet n’a aucun rapport avec le bilan d’étape présenté au roi Mohammed VI.

Invité vendredi 15 mars au 6ème congrès de la langue arabe à la Bibliothèque nationale, Benkirane a indiqué que «certaines parties cherchent à écraser notre identité en écartant la langue arabe».

L’ex-secrétaire général a ainsi appelé le Parlement à intervenir pour modifier le projet de loi-cadre, précisant que certains pays, comme le Rwanda, ont remplacé le français par l’anglais et ont réussi à avancer. D’autres pays africains, a-t-il ajouté, ont gardé le français mais n’ont malheureusement pas pu se développer.

«J’ai failli arrêter mes études à cause de ma non-maîtrise du français. J’ai redoublé une année à cause de ce problème. Pourtant, j’avais un bon niveau en arabe. C’est grâce à ma famille que j’ai réussi à apprendre le français par la suite et à réussir mon parcours estudiantin», a confié Benkirane .

N.M.

 

 

Suggestions d’articles

Maroc-Argentine: les compos probables

Le match amical Maroc-Argentine, aura lieu mardi, à 20H, au stade Ibn Batouta à Tanger.