Pour un Professeur marocain, le variant Omicron sonne la fin de la pandémie

Dr Khalid Fathi, Professeur à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, et chercheur en politiques et systèmes de santé, a prévu que le nouveau variant Omicron est synonyme de la fin de la souche dite indienne, Delta dans le monde.

Lors du JT du soir de la chaîne nationale 2M, mercredi dernier, le praticien a assuré que ce nouveau variant est complètement différent des autres souches de la covid-19 car il présente de plusieurs mutations, au nombre de 50, dont 32 sont concentrées dans une zone de la protéine qui interagit sur les cellules humaines.

De même que Dr Fathi a expliqué que la rapidité de propagation d’Omicron montre sa prédominance sur le variant Delta dans plusieurs régions d’Afrique du Sud. Quant à sa virulence et sa contagiosité, ainsi que sa résistance aux vaccins, elles sont ignorées et sont à l’étude, pour l’heure, a-t-il ajouté. Ainsi, les déclarations des médecins sud-africains divergent sur ce point et certains affirment que les symptômes sont bénins, que les personnes contaminées n’ont nul besoin d’hospitalisation et que l’on n’a enregistré aucun décès. Ce qui constitue une bonne nouvelle en soi, a souligné Dr Fathi.

Cela augure sans doute que le nouveau variant signifie la fin de la pandémie de la covid-19, pense le Professeur à la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat. Tout en soulignant, toutefois, que des chercheurs croient savoir que le variant Omicron atteint surtout les personnes âgées entre 30 et 45 ans!

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page