Pouquoi Saaid Amzazi était à Essaouira

Le ministre de l’éducation nationale, de la formation professionnelle, de l’enseignement supérieur et de la recherche scientifique, Saaid Amzazi a effectué, samedi à Essaouira, une visite de terrain à plusieurs établissements scolaires durant laquelle, il s’est enquis des différents projets menés en vue d’instaurer un système d’enseignement inclusif et de qualité.

A cette occasion, le ministre, accompagné notamment, du directeur de l’Académie régionale de l’éducation et de la formation (AREF) de Marrakech-Safi, Moulay Ahmed Karimi, le directeur provincial du ministère à Essaouira, Noureddine El Aoufi El Ghazaoui, s’est rendu à l’Ecole primaire « Sekkala », qui se veut un établissement modèle en matière de l’éducation inclusive.

Cet établissement scolaire comprend 03 classes dédiées aux enfants en situation de handicap, avec une capacité de 12 élèves par classes. Ces classes visent à garantir l’accès à l’enseignement au profit de cette frange et ce, dans le cadre de la mise en œuvre du principe d’égalité des chances.

Des explications ont été, ainsi, fournies au ministre et à la délégation l’accompagnant sur cette établissement créé en 1994, et qui comprend 23 salles de classe et un staff éducatif composé de 39 enseignants (tes).

Pas moins de 1200 élèves, dont 552 filles, poursuivent leurs études au titre de l’année scolaire actuelle au sein de cet établissement scolaire qui dispose aussi d’une classe dédiée à l’enseignement préscolaire.

Le ministre et la délégation l’accompagnant, ont suivi des explications sur le projet de construction de deux salles de classe dédiées à l’enseignement préscolaire au sein de cet établissement, sur un total de 11 salles de classe dédiées au préscolaire, qui seront construites ultérieurement, pour un coût global de 1,7 MDH.

Par la suite, Amzazi a effectué une visite à l’école primaire Abi Dar Al Ghifari, considérée comme un établissement modèle dans la province en matière de généralisation de l’enseignement préscolaire et ce, en conformité avec la vision de la réforme qui fait de l’enseignement préscolaire « un axe important » pour atteindre l’objectif de la généralisation de l’enseignement.

Quelque 52 enfants, dont 28 filles, poursuivent leurs études en préscolaire dans cette école créée en 2003. L’école comprend deux classes dédiées à l’enseignement préscolaire et 22 classes dédiés à l’enseignement primaire.

Au total 672 élèves poursuivent leurs études dans cet établissement scolaire au titre de l’année scolaire actuelle.

Dans une allocution, Amzazi a mis en relief les efforts consentis par les cadres administratifs et éducatifs des deux établissements scolaires, qui sont considérés comme des écoles modèles au niveau des installations et des projets intégrés, ainsi que des équipements didactiques et pédagogiques adoptés au niveau de l’enseignement préscolaire et de l’éducation inclusive.

M.S. (avec MAP)

Articles similaires

Suggestions d’articles

Nouvelles mesures restrictives dans une ville du Maroc

L'exécution de cet arrêté a été confiée aux autorités locales, aux services sécuritaires, à la collectivité territoriale de la ville d'Essaouira et aux services décentralisés de la province, chacun selon ses attributions.