Pont effondré en Italie: un rescapé Marocain raconte

Pendant que plusieurs voitures et camions se jetaient dans le trou béant suite à l’effondrement, mardi 14 août, du viaduc Morandi situé à Gênes (nord-ouest de l’Italie), un automobiliste Marocain a réussi à freiner au bon moment et à échapper ainsi à une mort certaine.

Afif Idrissi, 39 ans, a confié à l’AFP qu’il a vu un camion vert devant lui s’arrêter et tenter de faire marche arrière. «A ce moment-là, je suis descendu, j’ai fermé mon véhicule et couru de toutes mes forces, sans me retourner», a-t-il assuré. Ce camion était, en effet, à quelques mètres seulement de la limite du pont effondré et y était encore en fin de journée.

Pour l’instant, le bilan a atteint 39 morts donc quatre enfants. Les sauveteurs, de leur côté, ont lutté toute la nuit pour tenter de trouver des survivants sous les débris du viaduc effondré.

Rappelons que ce viaduc sur lequel passe une autoroute s’est écroulé sur plusieurs dizaines de mètres. Le ministre italien des Transports, Danilo Toninelli, a évoqué sur Twitter “ce qui semble être une immense tragédie”.

Le pont autoroutier, construit dans les années 1960 puis rénové en 2016, s’est effondré vers 11h30 (09h30 GMT) alors qu’un violent orage s’abattait sur la région de Gênes. Un témoin a déclaré à la chaîne Sky Italia que “huit ou neuf” véhicules roulaient sur le pont quand il s’est effondré.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page