Pont à haubans de Sidi Maârouf: voici où en est le chantier

“Ouverture imminente du Pont à haubans de Sidi Maârouf”, titre ce mardi L’Economiste. Le quotidien nous apprend que Seprob, la société chargée des travaux de ce grand chantier a pratiquement tout terminé.

“Le chantier sera livré incessamment après les dernières opérations de goudronnage”, selon Younes Laraqui, PDG de Seprob qui s’est confié à L’Economiste. Il précise que les derniers travaux sont menés afin de “livrer d’ici la fin de semaine au plus tard”, notant que le tunnel d’accès au parking de Marjane est “finalisé”. Même si le Pont à haubans de Sidi Maârouf va fluidifier la circulation, un autre chantier ne va pas rendre la tache facile aux Casablancais, note le quotidien qui évoque le projet de trémie au niveau du carrefour Gandhi/bd Les Facultés. Un projet qui ne sera livré que dans 14 mois environ.

Le Pont de Sidi Maarouf est un projet inédit en Afrique. Même s’il est quasi-terminé, il faudra attendre qu’il soit officiellement inauguré avant d’être ouvert à la circulation.

Rappelons que ce projet, financé par le département de l’Equipement, la commune urbaine de Casablanca et la direction générale des collectivités locales, s’inscrit dans le cadre du plan de développement de Casablanca. Sa réalisation à pour but l’amélioration des conditions de mobilité urbaine des habitants de la ville par le réaménagement du carrefour de Sidi Maarouf en un échangeur urbain à trois niveaux composés d’un pont à haubans et de ses accès, de deux grands giratoires et leurs bretelles ainsi que de deux branches de trémies unidirectionnelles, avait expliqué le ministre. “Nous avons opté pour des gaines de protection des haubans en inox et non en plastique, ce qui en fait le 3e pont au monde qui opte pour cette technique après deux autres ponts aux Etats-Unis et en Belgique”, avait confié Mohamed El Bada, directeur du projet, à L’Economiste.

La conception globale de cet aménagement a pour finalité de résorber le niveau de congestion de la circulation induite par un trafic exceptionnel de 17 000 véhicules/h en heures de pointe, de garantir le bon fonctionnement du carrefour avec le passage du tramway, d’assurer une liaison fluide de l’axe Aéroport Mohammed V et les différents centres d’affaire de la zone, dont Technopark, Zénith et Casa Nearshore et d’améliorer le confort de la circulation des piétons, selon le ministre des Transports.

Ce pont à haubans est unique à plus d’un titre au vu de la conception mixte (acier/béton) de son tablier et de son pylône, l’inclinaison prononcée du pylône, l’emploi d’une gaine-enveloppe en inox protégeant les torons composant les haubans et d’un parement matricé pour les élévations des culées et pile.

Outre ces singularités, les autres caractéristiques techniques dimensionnelles de ce pont sont tout aussi appréciables. Ainsi, la longueur du tablier est de 224m et la hauteur du pylône frôle les 75 m de hauteur.

Le tonnage en charpente métallique dépasse les 1600 Tonnes tandis que le volume de béton avoisine les 11.000 m3. Le tablier du pont est soutenu par 27 haubans disposé en deux nappes latérales et une nappe centrale pour un poids total de 102 T pour l’ensemble des haubans.

S.L.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Le général Hosni Benslimane refait parler de lui

Le général de corps d'armée, Hosni Benslimane, ex-commandant de la Gendarmerie royale, l'un des généraux les plus hauts gradés du Maroc, refait surface après une longue éclipse.