Polisario: le SG de l’ONU exprime sa “grande préoccupation”

Dans son dernier rapport au Conseil de Sécurité sur le Sahara, le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a fait état d’un risque réel d’attaques terroristes dans la région, et exprimé sa grande préoccupation par rapport à ces menaces en raison de la prévalence d’acteurs malveillants dans la région sahélo-saharienne.

Le rapport du Secrétaire Général souligne ainsi que la région sahélo-saharienne est le théâtre de nombreux trafics de tout genre (drogues, armes à feu, contrebande), et relève la connivence de plusieurs groupes terroristes avec des mouvements séparatistes dans cet espace, chose qui porte atteinte à la paix et la sécurité internationales.

En effet, plusieurs experts et Think Tanks internationaux ont, à mainte reprises, pointé du doigt les liens et connivences de plus en plus évidents entre des éléments du “polisario” et les organisations terroristes sévissant dans la région sahélo-saharienne.

Vendredi dernier, le département d’Etat américain avait ainsi annoncé une offre de récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars pour des informations permettant d’identifier ou de localiser Adnan Abou Walid al-Sahraoui, nom de guerre de Lehbib Ould Ali Ould Saïd Ould Joumani, dirigeant de l’organisation terroriste “Etat islamique dans le Grand Sahara” (EI-GS), et ex-membre du polisario.

Le groupe EI-GS a revendiqué la responsabilité de l’embuscade, en octobre 2017, d’une patrouille conjointe américano-nigérienne près du village de Tongo Tongo, au Niger, qui a entraîné la mort de quatre soldats américains.

MAP

Articles similaires

Suggestions d’articles

Les rumeurs sur l’état de santé d’Abdelwahab Doukkali inquiètent la Toile

Depuis quelques jours, plusieurs rumeurs ont circulé selon lesquelles le chanteur marocain Abdelwahab Doukkali aurait un problème de santé et serait alité.