Polisario: le SG de l’ONU exprime sa “grande préoccupation”

Dans son dernier rapport au Conseil de Sécurité sur le Sahara, le Secrétaire Général de l’ONU, Antonio Guterres, a fait état d’un risque réel d’attaques terroristes dans la région, et exprimé sa grande préoccupation par rapport à ces menaces en raison de la prévalence d’acteurs malveillants dans la région sahélo-saharienne.

Le rapport du Secrétaire Général souligne ainsi que la région sahélo-saharienne est le théâtre de nombreux trafics de tout genre (drogues, armes à feu, contrebande), et relève la connivence de plusieurs groupes terroristes avec des mouvements séparatistes dans cet espace, chose qui porte atteinte à la paix et la sécurité internationales.

En effet, plusieurs experts et Think Tanks internationaux ont, à mainte reprises, pointé du doigt les liens et connivences de plus en plus évidents entre des éléments du “polisario” et les organisations terroristes sévissant dans la région sahélo-saharienne.

Vendredi dernier, le département d’Etat américain avait ainsi annoncé une offre de récompense pouvant aller jusqu’à 5 millions de dollars pour des informations permettant d’identifier ou de localiser Adnan Abou Walid al-Sahraoui, nom de guerre de Lehbib Ould Ali Ould Saïd Ould Joumani, dirigeant de l’organisation terroriste “Etat islamique dans le Grand Sahara” (EI-GS), et ex-membre du polisario.

Le groupe EI-GS a revendiqué la responsabilité de l’embuscade, en octobre 2017, d’une patrouille conjointe américano-nigérienne près du village de Tongo Tongo, au Niger, qui a entraîné la mort de quatre soldats américains.

MAP

Articles similaires

Suggestions d’articles

Météo: jusqu’à 42 degrés ce vendredi au Maroc

Les prévisions météorologiques pour la journée du vendredi 29 mai 2020, établies par la Direction générale de la météorologie.