Polémique sur la qualité de l’eau potable à Azilal

Le directeur provincial de l’Office national de l’électricité et de l’eau potable-branche eau potable (ONEE), Mustapha Chernoubi, a assuré lundi que l’eau potable dans la commune Aït M’Hamed (Azilal) est de très bonne qualité et répond aux normes nationales.

Dans une déclaration à la MAP, il a catégoriquement démenti les rumeurs sur  »la présumée insalubrité de l’eau » dans cette commune rurale reliée depuis 2009 au réseau d’eau potable, indiquant que le précieux liquide, pompé à partir d’une nappe phréatique d’une profondeur de 90 mètres, est traité selon les normes en vigueur avant sa distribution et que l’eau est contrôlée en permanence par le laboratoire provincial relevant de ladite délégation.

Et d’ajouter qu’une commission a été constituée après coup, comprenant des représentants des autorités locales, du conseil communal d’Aït M’Hamed et des agents du laboratoire provincial, lequel a, après les analyses nécessaires, assuré que l’eau est de très bonne qualité. Mais face à la persistance des rumeurs, il a fait savoir que le laboratoire a effectué une deuxième expertise qui a confirmé le précédent constat, en présence de ladite commission étoffée par de nouveaux membres, en l’occurrence des représentants des populations locales et de la délégation provinciale de la santé.

En conclusion, il appelle les habitants de cette commune rurale à ne pas croire aux rumeurs, surtout les femmes qui parcouraient plusieurs kilomètres jusqu’à la localité d’Aghbalou Imts pour rapporter de l’eau alors que l’eau potable se trouve près d’elles dans les robinets.

S.L. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page