Polémique autour d’un Wissam Royal décerné à un Médecin marocain

L’affaire a enflammé les réseaux sociaux toute la journée du samedi. Dans un article intitulé « Faux médecin vrai pizzaiolo », le magazine Telquel, qui est actuellement en kiosque, évoque le cas de Mohamed Aziz Bihi, un homme censé être un génie de la médecine en Grande Bretagne et qui serait en réalité un employé dans un fast-food à Liverpool, d’après la publication.

Cet homme à été décoré lors de la dernière fête du Trône. Le 30 juillet 2016, la MAP l’a présenté comme un « médecin marocain à l’hôpital royal à Liverpool, ayant découvert un traitement prometteur contre le cancer de la prostate ». Il aurait même été candidat au prix Nobel de médecine.

LIRE AUSSI: Les Wissams font réagir les internautes

Le magazine qui dit avoir effectué sa propre enquête, en s’appuyant notamment sur des témoignages établis à Liverpool, assure que ces informations sont fausses et que l’homme travaille à Pizza Hut…

Le plus grave d’après Telquel, c’est que ce « faux docteur » distribue des cartes de visite portant la mention « consultant en urologie » avec le Wissam royal mentionné.

Cependant, essayant de recouper l’information et de la vérifier, la Chaîne Horizon TV a contacté l’intéressé à Liverpool l’interrogeant sur la véracité des faits rapportés. Mohamed Aziz Bihi s’est dit surpris et consterné que le magazine ait pu diffuser ce genre d’informations sans prendre la peine de vérifier et de contacter les établissements cités dans l’article, notamment l’hôpital de Liverpool et la faculté de médecine de la ville de Stavropol en Russie.

LIRE AUSSI: Pourquoi Saad Lamjarred pourrait perdre son wissam royal (vidéo)

Celle-ci lui a délivré en 2005 un diplôme de docteur en médecine spécialisé en Urologie qu’il a montré à ses interlocuteurs et une attestation légalisée par les services du ministère des affaires étrangères de la Fédération de Russie. Et ce qui a chagriné le plus Mohamed Aziz Bihi, c’est le fait d’incorporer le Roi dans cette allégation, précisant que le Wissam Royal ne peut faire l’objet de surenchères aussi basses. Et d’ajouter qu’il avait postulé d’abord pour un poste dans un établissement hospitalier marocain, mais l’offre de l’hôpital de Liverpool était plus alléchante. Les nombreux diplômes de Aziz Bihi ont par la suite été publiés par plusieurs organes de presse, histoire de mettre fin à la polémique. Mais le mal est fait et le principal concerné a menacé de poursuivre TelQuel en justice s’il n’obtenait pas des excuses publiques.

Dimanche, TelQuel a finalement présenté des excuses officielles: « TelQuel tient à présenter ses excuses à Sa Majesté le roi Mohammed VI, à Monsieur Mohamed Aziz Bihi, à sa famille, au CCME, à toutes les personnes qui ont pu être affectées par cet article ainsi qu’à nos précieux lecteurs », peut-on lire dans un communiqué qui ajoute: « Nous avons toujours été animés par une seule mission: informer nos lecteurs, objectivement de manière professionnelle et sans aucune volonté de nuire. Nous assumons ainsi l’entière responsabilité de cette erreur ».

S.L.

LIRE AUSSI: Fête du Trône: la liste des personnalités décorées par le roi

LIRE AUSSI: Fête de la jeunesse : Plusieurs personnalités décorées par le Roi Mohammed VI

LIRE AUSSI: Majid Bouazzaoui, l’inventeur qui a été décoré par le roi


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page