Polémique après l’utilisation par une marque de cosmétiques d’une photo de la ministre Benali

Sur les réseaux sociaux, les internautes ont vivement dénoncé et réagi à l’exploitation de la photo de Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, sur le flacon d’un produit cosmétique.

Mis en vente en ligne, ce produit est dit, sur sa notice, être fabriqué à partir d’extraits d’ortie, cette plante velue renfermant un liquide irritant, appelée « horaiga » en darija, expliquant les pathologies qu’il est censé guérir. Et dont le flacon est illustré par… la photo de Leila Benali!

Réagissant à cette exploitation, via une publication sur son compte des réseaux sociaux, qu’elle a accompagnée de la photo du produit incriminé ayant suscité beaucoup de polémique sur la Toile, Amal Mellakh, membre du Conseil national du RNI, a écrit ce qui suit:

« C’est le comble de la désinvolture et du manque de respect que l’utilisation, dans la publicité et la promotion d’un produit, sans contrôle, ni sanction, de la photo de Mme Leila Benali, ministre de la Transition énergétique et du Développement durable, au sein du gouvernement marocain, qui est aussi une experte internationale dans le domaine des énergies! ».

Par ailleurs, il est à noter que le secteur des ventes numériques, au Maroc, connait bon nombre de dysfonctionnements et de dépassements, surtout concernant la pub et le manque de respect de la vie personnelle d’autrui, dont on utilise vidéos et photos, privées ou publiques. Voire certaines pour le moins « suggestives », dans le dessein cupide et malhonnête de faire la promotion des produits proposées en vente en ligne.

A rappeler que le groupe parlementaire du Parti du Progrès et du Socialisme (PPS), à la Chambre des représentants, avait auparavant interrogé le ministre de l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour, sur les mesures qu’il comptait prendre en vue du contrôle de ce secteur de ventes en ligne, concernant la qualité et la sécurité sanitaire des produits proposés. Ainsi que la garantie des données personnelles d’autrui, les droits du consommateur et la généralisation de l’imposition, sur le même pied, aux activités commerciales numériques, avait également précisé les camarades de Mohamed Nabil Benabdallah.

L.A.

 

Nouveau changement dans les prix des carburants au Maroc






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page