Plus de 9000 demandeurs d’organes risquent la mort au Maroc

DR

Malgré les efforts du ministère de la Santé, en concertation avec le ministère de la Justice, pour convaincre les Marocains à faire don de leurs organes, des milliers de patients en attente de transplantation sont actuellement entre la vie et la mort.

Dans son édition de ce mardi, Al Massae rapporte que très peu de Marocains bénéficient de greffes d’organes. Plus de 9000 patients atteints d’insuffisance rénale subissent actuellement des séances d’hémodialyse en attendant une transplantation rénale. D’après les chiffres de l’Association marocaine de dons d’organes et de tissus (AMDOT), seulement 220 patients ont pu être sauvés entre 2010 et 2015.

L’AMDOT, en partenariat avec la Jeune chambre internationale (JCI) de Rabat, lance ce mardi une initiative de sensibilisation au don d’organes. La campagne, qui coincide avec la Journée internationale du don d’organes célébrée tous les ans le 17 octobre, débutera à 14h au siège du Tribunal de Première Instance à Rabat.

K.L

 

Articles similaires

Suggestions d’articles

ONU: l’Arabie Saoudite réaffirme son soutien à la marocanité du Sahara

L’Arabie Saoudite a réaffirmé, ce vendredi devant la Quatrième Commission de l’Assemblée générale de l’ONU, son soutien de longue date à la marocanité du Sahara et à l’initiative d’autonomie présentée par le Royaume.