Plus de 90 bus hors-la-loi sillonnent Casablanca

Lors d’une réunion de la Commission de l’aménagement et de l’urbanisme du Conseil de la ville de Casablanca, le représentant de la société de transport M’dina bus a dévoilé devant les élus que plus de 90 bus, appartenant à trois sociétés privées, sillonnent les artères de la métropole en toute illégalité.

En effet, a souligné Youssef Oudghiri, les trois sociétés continuent à desservir des lignes importantes alors que leurs contrats de concession ont expiré depuis 2009. Répondant aux questions des élus, Oudghiri a assuré que la cessation de l’activité de ces sociétés n’aura aucun impact sur le trafic puisque sa société dessert également les mêmes lignes. Il suffit seulement d’aviser à temps la société de transport urbain pour qu’elle prépare les conducteurs devant effectuer les trajets tracés, devait-il ajouter.

Cette question demeure à l’ordre du jour du prochain Conseil de la mairie qui devra arrêter sa position définitive sur l’activité de ces trois sociétés et sur les moyens de lutter contre le transport clandestin à Casablanca.

E.F.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page