Plus de 620.000 Marocains interdits de chéquiers

Le phénomène des chèques sans provision s’est accentué de façon dramatique au cours de ces dernières années, constat révélé par Bank Al-Maghrib dans son récent rapport au titre de l’année 2016.

Ainsi, le nombre des chèques en bois a atteint le chiffre record de 2.9 millions pour un montant dépassant les 79 milliards de dirhams, soit une hausse de près de 6.6 milliards de dirhams en comparaison avec 2015 et de 13,3 milliards de dirhams pour l’année 2014. Ce qui représente 8% du Produit intérieur Brut (PIB), rapporte Al Massae.
Le quotidien, qui tire ces chiffres du rapport présenté samedi 29 juillet au Roi Mohammed VI par le gouverneur de la banque centrale, Abdellatif Jouahri, indique que sur les 79 milliards de dirhams, 79% des personnes physiques sont visées dans leur implication concernant les chèques en bois, contre 21% émis par des personnes morales.
Le nombre exact des personnes interdites d’émettre des chèques a atteint 621.990 Marocains, rien qu’en 2016.
S’agissant de la fausse monnaie, Bank Al-Maghrib a fait état de 12.992 faux billets pour une valeur de 1,9 million de dirhams. Les billets de 100 et de 200 dirhams sont la cible préférée des faussaires.

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page