PLF 2023: du nouveau dans le dossier des avocats

Le ministère de la Justice, Abdellatif Ouahbi, s’est entretenu ce jeudi avec le président de l’Association des barreaux d’avocats du Maroc (ABAM), Abdelouahed Ansari. L’objectif de la rencontre a été de trouver des solutions aux demandes des avocats du Royaume, concernant le PLF 2023.

D’après un document, dont Le Site Info détient une copie, il a été décidé d’ouvrir la porte au dialogue entre le ministère de Tutelle et les représentants de l’ABAM, le respect de certaines requêtes de l’Association en ce qui concerne l’examen du Barreau et la constitution d’une commission conjointe des deux parties, afin de gérer le dossier revendicatif des avocats.

Les avocats du Maroc avaient tenu une grève afin de protester contre certaines mesures fiscales du Projet de Loi des Finances, à savoir la retenue à la source. Ils ont ainsi pu obtenir une dérogation réduisant la retenue à la source de 10 % à 5 %. Toutefois, les avocats ont maintenu leur position et requièrent l’annulation complète de cette mesure.

A.O.

Visas Schengen: la mise en garde de l’ambassade de France au Maroc (VIDEO)






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page