Plaintes contre des Caïds à Casa: le ministère ouvre une enquête

Le service d’inspection du ministère de l’Intérieur a reçu une série de plaintes mettant en cause un certain nombre de Caïds de Casablanca.

Al Massae rapporte que ces plaintes relatent de sérieuses violations de la loi, des abus de pouvoir, du chantage et de la corruption.

Une plainte relative à un Caïd travaillant dans l’un des arrondissements de Hay Hassani à Casablanca, l’accuse d’être à l’origine de l’arrestation d’un homme de 40 ans, venu demander une attestation de résidence qu’il avait coutume d’obtenir depuis des années. Or, le Caïd la lui a refusée suite à des plaintes qui l’accusaient de falsifier les numéros de résidences dont l’Etat compte dédommager les propriétaires par des lots de terrains, dans le cadre de l’opération de relogements des populations des bidonvilles à Hay Hassani.

Lire aussi: Quand les habitants de quartiers font la loi à Casa

Al Massae précise que le procureur du roi à Casablanca a ordonné que le plaignant soit entendu suite à son arrestation. Interrogé par la police judiciaire de Hay Hassani, il a affirmé aux enquêteurs que le Caïd l’avait fait très longuement attendre et que c’était aussi le cas pour un certain nombre de citoyens habitant Douar Achouba à Hay Hassani.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page