Le PJD vote contre un troisième mandat de Benkirane

Les travaux de la session extraordinaire du conseil national du Parti de la Justice et du Développement (PJD) ont été lancés samedi dernier à Salé.

 Tenue à huis-clos durant deux jours, cette session extraordinaire était consacrée à la présentation d’un document relatif aux orientations futures du parti, à l’adoption d’un projet d’amendement des statuts et à l’approbation de la procédure d’élection du conseil national par le congrès national.

Les travaux de cette session portent également sur l’adoption de la procédure d’élection du secrétaire général.

Pour Abdelilah Benkirane, qui briguait un troisième mandat au sein du parti, c’est la déception. En effet, le conseil national du parti a voté contre le changement de l’article 16 des statuts.

Ce qui veut dire que Benkirane ne pourra poursuivre sa route en tant que Secrétaire Général du parti. Au total, 101 membres du Conseil national ont voté pour l’amendement et 126 contre.
Le prochain congrès du PJD prévu le 9 décembre, actera le départ du leader du PJD.

Samedi, Mustapha Ramid estimait qu’un « 3ème mandat de Benkirane à la tête du PJD donnera naissance à un nouveau parti très différent ». Une manière claire de dire que Benkirane doit laisser sa place pour ne pas affecter l’avenir du PJD.

L’ancien chef de gouvernement avait répondu que ces propos sont « démesurés » et que « l’avenir le prouvera ».

S.L.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page