Personnes affectées par le couvre-feu: un politicien renonce à la moitié de son salaire

Abderrahim Bouaida, membre du parti de l’Istiqlal et ancien président du conseil de la région Guelmim-Oued Noun, a annoncé qu’il renoncera à la moitié de son salaire en faveur de personnes affectées par le couvre-feu.

Le politicien a annoncé la nouvelle sur sa page Facebook. « Je renonce à la moitié de mon salaire de professeur d’université, pour aider des familles touchées par les répercussions du couvre-feu ramadanesque », a-t-il déclaré.

Pour rappel, le gouvernement a décidé de prolonger de deux semaines, à compter du mardi 30 mars à 21H, les mesures de précaution adoptées le 13 janvier dernier pour lutter contre le nouveau coronavirus (Covid-19).

Un communiqué du gouvernement précise que cette décision intervient sur la base des recommandations de la Commission scientifique et technique concernant la nécessité de maintenir les mesures nécessaires pour lutter contre la propagation du coronavirus.

Cette prolongation intervient également après l’évolution de cette pandémie au niveau mondial, suite à l’apparition de nouveaux variants du virus, poursuit le communiqué, indiquant qu’elle s’inscrit dans le cadre des efforts continus pour circonscrire la propagation de l’épidémie et limiter ses répercussions négatives.

Le couvre-feu est instauré depuis le 23 décembre 2020 sur tout le territoire national de 21H à 06H du matin, sauf circonstances exceptionnelles. Par ailleurs, les restaurants, cafés, commerces et grandes surfaces ferment à 20H et les fêtes et regroupements sont interdits.

F.M.


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page