Permis de conduire: Boulif menace les auto-écoles

Le secrétaire d’Etat auprès du ministère de l’Equipement, du transport, de la logistique et de l’eau, chargé du Transport menace de poursuivre les écoles de conduite.

Ceci, au cas où elles s’aviseraient de baisser les tarifs des examens théorique et pratique pour l’obtention du permis de conduire.
Selon le quotidien Al Massae, Boulif a brandi ce recours tacite en réponse aux interrogations des citoyens concernant le tarif officiel du document précité. A rappeler que ledit tarif est fixé à 2250 DH pour la catégorie B du permis de conduire et que les auto-écoles sont tenues de respecter cela.
“Le non respect du tarif expose les contrevenants aux peines prévues par la loi sur la liberté des prix et la concurrence”, a déclaré le secrétaire d’Etat au Transport. Et d’ajouter que le non respect du tarif influence la concurrence loyale entre les écoles de conduite et a pour résultat des conséquences néfastes sur le secteur. Et dans ce dernier cas, a précisé Boulif, il serait impossible pour l’auto-école d’assumer fidèlement ses engagements sociétaux et juridiques vis-à-vis ses clients et de l’Etat, écrit le journal.
Mohamed Boulif a également tenu à rappelé que le tarif des examens théorique et pratique pour l’obtention du permis de conduire est en conformité avec la politique des prix concernant la liste des produits, marchandises et services dont le citoyen est en droit d’obtenir.
Larbi Alaoui

Kendji Girac enflamme la scène de Plage des Nations Golf City (VIDEO)

Suggestions d’articles

Béni Mellal: colère et incompréhension après la mort d’un nouveau-né

Encore un bébé qui décède à la naissance...