Péremption des vaccins: Dr Ennaji lance un appel aux non-vaccinés

L’expiration proche de la date de péremption des doses de vaccins en possession du Maroc et leur durée de conservation suscitent des craintes parmi de nombreux experts médicaux, sachant que l’opération de vaccination connaît un ralentissement certain à cause de l’affluence  qui se réduit comme une peau de chagrin aux vaccinodromes du Royaume.

Alors que le Maroc a pris soin d’acquérir des lots importants de doses de vaccin suffisants pour faire bénéficier les citoyens de la vaccination contre la covid-19, l’on remarque un ralentissement de l’opération vaccinale et des franges de citoyens  » boudent » de plus en plus les vaccinodromes. Ce relâchement compromet l immunité collective ciblée par les autorités concernées  alors que virus continue à faucher des vies humaines de par le monde.

Dans ce cadre, le Professeur Moulay Mustapha Ennaji avertit que la date de péremption des vaccins en possession du Maroc finit à la fin de ce mois décembre et déplore que le Royaume ait consenti de grands sacrifices pour l’acquisition des doses de vaccin et  que certains citoyens n’en profitent pas.

Le directeur du laboratoire de virologie à l’Université Hassan II, de Casablanca, a également ajouté que le Royaume a investi une grand budget pour acquérir de grandes quantités de différents vaccins afin de préserver la santé de citoyens risques du coronavirus et qu’il est devoir des personnes non encore vaccinées de s’empresser de le faire.

Larbi Alaoui


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page