Pénurie des cartables au Maroc: les explications d’un professionnel

Dans les librairies, en particulier, et sur les marchés et commerces, en général, la pénurie des cartables scolaires est manifeste, à quelques encablures de la rentrée scolaire 2022-2023! Cette pénurie a interpellé l’Hémicycle par la question écrite adressée par une députée de l’Union nationale du travail, à la Chambre des représentants, au ministre de le l’Industrie et du Commerce, Ryad Mezzour.

De son côté, le président de l’Association de l’Union des commerçants et professionnels de Derb Omar, à Casablanca, a déclaré à Le Site info que « les marchés nationaux connaissent une pénurie des cartables scolaires due à une circulaire de l’Administration générale des douanes et impôts directs (ADII), datée du 30 mai 2022, déterminant les critères d’importation des cartables scolaires ».

Aziz Bounou a aussi affirmé que les professionnels ont été surpris par ladite circulaire, surtout qu’ils avaient déjà importé des cartables de pays étrangers, tels que la Chine, entre autres, depuis le mois de janvier dernier. Cependant , leurs marchandises ont été saisies par l’ADII qui fixe les critères de qualité et les conditions de l’importation et a mis les cartables à la disposition de laboratoires dans le but d’analyser et de vérifier la conformité de la marchandise aux conditions requises.

Mais analyse et vérification, a précisé notre interlocuteur, ont démontré que les cartables importés ne répondaient pas, à l’œil nu, aux critères exigés par la circulaire de l’ADII. Ce qui a entraîné la saisie de la marchandise et, donc, l’interdiction de sa vente, comme cela explique la pénurie des cartables scolaires.

Le président de l’Association de l’Union des commerçants et professionnels de Derb Omar a également souligné que le retard de la publication de la circulaire de l’Administration générale des douanes et impôts directs, a contribué, à son tour, au problème et a fait subir des pertes énormes aux professionnels ayant importé des cartables qui se sont avérés ne pas répondre aux critères cités par la circulaire du 30 mai dernier.

L.A.

 

 

Casablanca: sanctions en masse pour les taximen






Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page