Pèlerinage: des Marocains escroqués par de fausses agences de voyage

De fausses agences de voyage , ainsi que des intermédiaires, proposent à de potentiels pèlerins et à d’autres voyageurs des visas de « complaisance », en contrepartie de grosses sommes d’argent, rapporte le quotidien Al Massae.

Un rapport sécuritaire vient de faire état de plusieurs cas d’escroquerie dont ont été victimes des candidats au pèlerinage, cinquième pilier de l’islam, à la Omra ou à des touristes intéressés par des voyages organisés. Ces pratiques illégales, ajoute la même source, nuisent aussi bien à la réputation des agences de voyage qu’au tourisme national.

Un visa falsifié, dit « de complaisance » est obtenu par l’intermédiaire d’une agence de voyage ou d’un intermédiaire contre de grosses sommes d’argent (20000 à 50000 DH).

Rappelons que le premier groupe de pèlerins marocains s’est rendu récemment à destination des Lieux Saints de l’Islam pour y accomplir le rite du pèlerinage au titre de l’année 1440 de l’hégire (2019). Dans une déclaration à la presse à cette occasion, Toufiq a indiqué que l’augmentation du nombre d’encadrants marocains des pèlerins, pour atteindre un total de 800 au lieu de 650, constitue l’une des nouveautés de la saison du pèlerinage 1440, faisant savoir que ces encadrants ont un contact avec les pèlerins avant et durant le séjour dans les Lieux Saints de l’Islam et que le ministère a consacré un encadrant pour chaque 50 pèlerins.

Il a, en outre, indiqué qu’il y a des facilités en matière de programmation des vols, dont le nombre est passé à trois par jour, étant donné que la durée du séjour des pèlerins en Arabie Saoudite ne dépassera pas 30 jours.

H.O.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Clusters à Tanger : les autorités durcissent les mesures et ferment des entrées

Dans un communiqué, le ministère a indiqué qu’il a été décidé aussi de renforcer le contrôle pour que les personnes se trouvant dans ces zones ne quittent leurs domiciles qu'en cas de nécessité extrême tout en observant les précautions nécessaires.