Peine de mort pour le cannibale d’Azemmour

Il ne l’avait pas (seulement) tué, mais avait pris le temps de dévorer son cœur et boire son sang. Le crime qui avait eu lieu en août dernier, à Azemmour, avait déclenché beaucoup de réactions dans la presse et dans l’opinion publique.

Rappel des faits: Un homme avait entraîné un jeune adolescent dans un vieux cimetière abandonné pour l’égorger, boire son sang et manger son cœur. Un crime d’une violence inouïe. Selon le quotidien Assabah, l’homme qui avait commis un crime odieux sur un jeune garçon de 17 ans, à Azemmour, a été condamné à la peine capitale.

Le jeune homme avait été retrouvé mort, sous un arbre, à coté du cimetière chrétien, abandonné, au cœur de la ville. Un corps sans vie, mais surtout sans cœur…  L’homme, surnommé “Bou3ar” avait essayé de duper la police et le juge en “jouant au fou” et en feignant la maladie mentale, pour répondre aux accusations.

Le tueur avait essayé de convaincre le tribunal qu’il souffrait de troubles mentaux depuis le départ de son père en Espagne, mais les témoignages des habitants d’Azemmour n’ont pas appuyé sa version.

Le fait qu’il se soit enfui de la scène de crime et qu’il ait lavé ses habits tachés de sang, n’était pas à son avantage et a permis aux enquêteurs de déduire qu’il n’était pas dans un état de démence.

Le tueur avait également déclaré qu’il avait perdu les nerfs lorsque la jeune victime avait refusé de coucher avec lui, après le lui avoir promis.

Le rapport qui avait suivi l’enquête atteste également qu’il était dans toutes ses capacités mentales lorsqu’il a froidement égorgé le jeune garçon, avant de lui ouvrir la poitrine pour manger son cœur et boire son sang. Un rapport qui prouve, enfin, le meurtre avec préméditation et qui ajoute le tueur à la liste des condamnés à mort dans la ville d’El Jadida. Rappelons qu’ils sont désormais une douzaine à attendre dans les couloirs de la mort.

Khouloud K.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: deux Singapouriennes victimes de vol

La police de Marrakech a arrêté en début de semaine deux individus pour avoir volé deux touristes dans l’ancienne médina de la ville ocre.