Passages piétons: qu’en est-il de l’article 197 du Code de la route?

La Journée nationale de la sécurité nationale est célébrée le 18 février, au Maroc. Avec cette commémoration, hier, de nombreux citoyens s’interrogent sur ce qui advient de l’article 187 du Code de la route, stipulant que tout piéton qui ne respecte pas le passage clouté est passible d’une amende de 20 à 50 DH.

Pourtant, cette loi n’a jamais été appliquée, voire rarement. Et Me Mohamed Almou a déclaré à Le Site info que les citoyens ont manifesté leur grand étonnement quant à la non-application de l’article 197, suite à l’amendement du Code de la route, malgré tout le tapage autour de cette mesure.

L’avocat au Barreau de Rabat a souligné que le fait que les piétons, qui ne respectent pas le passage clouté, ne soient pas verbalisés, peut-être expliqué par plusieurs raisons réalistes que le législateur n’a pas su appréhender. Cependant, a précisé Me Almou, les piétons qui font fi du respect des passage cloutés, qui leur sont réservés, perturbent la circulation routière en se mettant eux-mêmes en danger, tout en mettant également les autres usagers de la route en danger.

A.T.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco



Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page