Paris: Le Marocain qui a forcé le cortège royal sera bientôt jugé

Hicham, MRE âgé de 39 ans, avait forcé en voiture le convoi royal, à Paris en septembre dernier. Son procès aura lieu le 20 décembre prochain et se déroulera devant la Cour d’assises de la capitale française.
Me Ralph Boussier, avocat des gardes du corps du roi Mohammed VI, a déclaré à Le Site info qu’un tel acte est considéré par la justice française comme équivalent à une attaque à main armée.
Ceci, surtout après le modus operandi consistant pour des terroristes à utiliser des véhicules-bélier, à plusieurs reprises, pour perpétrer leurs actes criminels. « Une voiture roulant à tombeau ouvert et tentant de foncer sur le convoi royal est un acte effrayant et dangereux », avait affirmé l’avocat.
Le MRE avait essayé de s’approcher de la voiture où se trouvait le Souverain, à l’arrêt à un feu rouge, aux alentours de l’aéroport Charles De Gaulle. Les gardes du corps, ainsi que des éléments de police française, ont pu l’intercepter à temps.
Il est à noter que l’homme n’avait pas l’intention de remettre un quelconque courrier au souverain, comme c’est de coutume au Maroc dans ce genre d’entreprise hors-la-loi, puisqu’il s’est avéré, après son interpellation, qu’il ne portait pas de lettre sur lui.
De même que Ralph Boussier nous déclare que les investigations ont démontré qu’il ne s’agissait pas d’un acte terroriste, mais que le dénommé Hicham, qui avait agressé un garde du corps du Souverain et lui avait fait subir de graves blessures à la tête, a montré qu’il était un homme dangereux et déterminé.
L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page