PAM. Vol de 16 œufs: la sanction est tombée

Le tribunal de première instance de Ben Guerir a condamné, ce mercredi après-midi, l’ouvrière accusée du vol de 16 œufs, dans l’unité où elle travaille, à un mois de prison avec sursis, assorti d’une amende de 130 DH.
L’accusée avait quitté les murs de la prison mardi sur requête de son avocat, Me Mohamed El Ghazouani.
Celui-ci a déclaré à Le Site info que le parlementaire du Parti Authenticité et modernité (PAM), propriétaire de l’unité de production où le vol a eu lieu, a renoncé à poursuivre sa cliente en justice, cédant, ainsi à la pression des médias et de l’opinion publique.
A signaler que le secrétaire général du PAM, Abdellatif Ouahbi, est intervenu dans l’affaire et a persuadé le député PAMiste de Rhamna, Abdellatif Zaim, de renoncer à poursuivre l’ouvrière en justice et de mettre fin à cette affaire en invoquant des facteurs humains et sociaux de la mise en cause. Il s’agit également d’épargner au parti du Tracteur les foudres des citoyens qui ont suivi cette affaire avec indignation et sarcasme, ironisant sur le chef d’accusation: vol de 16 œufs!
L’ouvrière a également bénéficié d’un grand mouvement de soutien de la part de plusieurs acteurs œuvrant dans la défense des droits de l’Homme qui ont organisé un sit-in, près de la ferme de production d’œufs. Certains ont ramené des plateaux d’œufs qu’ils proposaient d’offrir au patron en échange du retrait de sa plainte.

S.Z.

Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters


Articles similaires

Bouton retour en haut de la page