Oussama El Khlifi va quitter la prison

La chambre correctionnelle du tribunal de première instance de Salé a allégé ce mercredi 13 février la peine d’Oussama El Khlifi, poursuivi pour “incitation publique au meurtre”.

L’ancien militant du Mouvement du 20 février, avait écopé de 3 mois de prison assortie d’une amende de 5000 DH en première instance, mais le tribunal a rendu son verdict. El Khlifi a ainsi vu sa peine allégée à un mois de prison et une amende de 500 DH.

De son côté, l’avocat Mohamed El Hini, a affirmé que son client quittera la prison ce mercredi 13 février au soir, après un mois de détention. Et d’ajouter que le tribunal a compris que son client ne voulait pas inciter à la haine ni à la violence, mais plutôt de dénoncer l’obscurantisme.

Rappelons que l’ancien membre du PAM avait publiquement souhaité la mort des membres du PJD sur sa page Facebook en ces termes: “je souhaite que tous les membres du PJD meurent, et que leurs têtes soient accrochées à l’avenue Mohammed V de Rabat”.

Oussama El Khlifi a d’ailleurs récidivé sur sa page Facebook, en date du 29 décembre. Il a déclaré: “Moi Oussama Elkhlifi, de nationalité marocaine, je confirme que le PJD est un groupe terroriste et séparatiste et je réclame à l’Etat marocain de dissoudre ce parti ainsi que le mouvement d’unification et réforme car ils constituent un danger pour notre pays et notre société” avec les hashtags #nous_ne_vous_livrerons_pas_notre_pays et #obscurantistes_terroristes.

A.K.A.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Régionalisation: El Othmani se montre optimiste

Le Chef du gouvernement, Saad Dine El Othmani, a annoncé jeudi à Rabat, que le gouvernement qui a commencé à travailler sur le chantier de la régionalisation avancée et de la déconcentration, est parvenu aujourd'hui aux phases finales.