Oussama El Khlifi, fondateur du 20 février, placé en garde à vue

Oussama El Khlifi a été arrêté ce mercredi confie une source policière à Le Site info. Selon cette même source, El Khlifi a été arrêté dans la matinée du 2 janvier aux environs de 9h du matin et placé en garde à vue sur ordre du parquet.

Le jeune homme, qui est l’un des membres fondateurs du Mouvement 20 Février, avait publiquement souhaité la mort des membres du PJD sur sa page Facebook en ces termes: « je souhaite que tous les membres du PJD meurent, et que leurs têtes soient accrochées à l’avenue Mohammed V de Rabat ».

Oussama El Khlifi a d’ailleurs récidivé sur sa page Facebook, en date du 29 décembre. Il a déclaré: « Moi Oussama Elkhlifi, de nationalité marocaine, je confirme que le PJD est un groupe terroriste et séparatiste et je réclame à l’Etat marocain de dissoudre ce parti ainsi que le mouvement d’unification et réforme car ils constituent un danger pour notre pays et notre société » avec les hashtags #nous_ne_vous_livrerons_pas_notre_pays et #obscurantistes_terroristes.

Dans une affaire similaire, le tribunal de grande instance d’Al Hoceima, avait requis une peine de 1 an de prison ferme assorti de dommages et intérêts à l’encontre d’un jeune qui avait souhaité que le chef du gouvernement, El Othmani, soit égorgé à la place des deux touristes scandinaves assassinées à Imlil.

Rappelons que l’activiste avait déjà été condamné en 2013 par le tribunal de grande instance de Rabat à 4 ans de prison ferme dans une affaire de viol sur mineur et qu’il fait également l’objet d’une plainte, de la part du même tribunal pour outrage à magistrat. Tout ce passif ne risque pas de jouer en sa faveur.

Fatim Zahra Hamil


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page