Oussama El Khlifi flingue le PJD

Après sa sortie de prison, Oussama El Khlifi a indiqué qu’il n’était pas surpris par la décision du tribunal de lui accorder sa liberté. «Je suis innocent. C’est une décision juste», a-t-il affirmé.

Dans une déclaration à Le Site info, le leader du Mouvement du 20 février a assuré que les accusations qui lui ont été adressées n’ont aucun lien avec son post Facebook à cause duquel il a été arrêté. Et d’ajouter qu’il compte faire appel pour prouver son innocence.

«Je respecte le verdict de la justice bien qu’il ne réponde pas à mes attentes. Toutefois, je crains que le PJD fasse désormais pression sur la justice afin de servir ses intérêts», a souligné El Khlifi.

En parallèle, le militant a tenu à se défendre, précisant qu’il a tout simplement exprimé un avis politique à travers le post Facebook pour lequel il a été condamné. Il a d’ailleurs lourdement taclé le PJD qui, selon lui, interfère dans le travail de la justice. «L’affaire d’Abdelali Hamieddine et le hashtag «nous ne vous remettrons pas notre frère» en est bien une preuve», s’est-il insurgé.

Rappelons que le Tribunal de première instance de Salé a condamné vendredi 18 janvier Oussama El Khlifi à trois mois de prison ferme pour incitation à commettre des délits et des crimes. Il a également écopé d’une amende de 5000 dirhams.

Il a été été arrêté dans la matinée du 2 janvier et placé en garde à vue sur ordre du parquet pour avoir publiquement souhaité la mort des membres du PJD sur sa page Facebook en ces termes: “je souhaite que tous les membres du PJD meurent, et que leurs têtes soient accrochées à l’avenue Mohammed V de Rabat”.

El Khlifi a récidivé sur sa page Facebook, en date du 29 décembre. Il a déclaré: “Moi Oussama El Khlifi, de nationalité marocaine, je confirme que le PJD est un groupe terroriste et séparatiste et je réclame à l’Etat marocain de dissoudre ce parti ainsi que le mouvement de l’unicité et de la réforme car ils constituent un danger pour notre pays et notre société”.

N.M.

Suggestions d’articles

Message du roi Mohammed VI au président de Djibouti

Le roi se félicite à cette occasion des relations existant entre le Royaume du Maroc et la République de Djibouti