Oujda: greffe réussie d’un organe génital amputé

©DR

Il a fallu deux heures et demie à une équipe médicale de la ville d’Oujda afin de réussir à greffer le sexe amputé d’un homme, rapporte le quotidien Al Ahdath Al Maghribia.
Il s’agissait plutôt d’une automutilation qu’un trentenaire s’était infligée, la semaine dernière, sous l’effet d’abus de drogues et de boissons alcoolisées. Transféré d’urgence à l’hôpital Al Farabi, le jeune homme a été sauvé d’une mort annoncée après la forte hémorragie ayant suivi son acte désespéré.
Le journal précise que la famille de la victime de cette automutilation, souffrant de troubles mentaux, avait bel et bien cru que son fils allait succomber à ses blessures. Heureusement que l’équipe chirurgicale n’est pas seulement parvenue à le sauver, mais a aussi réussi, après une longue et délicate opération, la greffe de son organe génital amputé.
A noter que de telles délicates et salvatrices opérations de greffes du genre ont été précédemment un vrai fiasco au sein d’autres hôpitaux marocains, à l’instar de certains à Casablanca et à Fès. Et dans ces cas-là, l’on avait eu recours à des établissements hospitaliers et à des chirurgiens à l’étranger. Solution ultime ayant pu sauver les… meubles. Ou plutôt, d’une façon encore plus imagée et idiomatique, sauvegarder les « précieux bijoux de famille » de la victime!
Larbi Alaoui

Articles similaires

Suggestions d’articles

Crise du Covid-19: le Maroc salué par la Commission européenne

La Commission européenne a salué, ce vendredi, la gestion exemplaire menée par le Maroc dans le contexte de la crise sanitaire de la Covid-19.