Ouezzane: interpellé après avoir tenté de violer sa propre mère

Y a-t-il pire crime que celui de commettre un inceste, ou d’avoir failli le perpétrer? Un individu aux nombreux antécédents, un “maskhout al walidine” (fils maudit) a tenté de passer à l’acte et commettre une telle forfaiture.

Cette infamie est du fait d’un vingtenaire, le soir du mercredi 21 mai, coïncidant avec la célébration, chez soi, de la Nuit du Destin.

Originaire de la commune rurale de Brichka, aux environs de la ville d’Ouezzane, ce récidiviste sans foi ni loi a essayé de déshabiller sa propre mère dans le but odieux d’abuser d’elle.

Selon une source oeuvrant dans la défense des droits de l’Homme, la mère n’a dû son salut qu’à un membre de sa famille. Celui-ci a été alerté par les cris de frayeur et les hurlements stridents de sa parente,pour échapper des mains de ce monstre qu’elle a enfanté.

Le mis en cause a ensuite pris ses jambes à son cou après que sa mère s’est farouchement défendue. Sa fuite n’a pas duré longtemps car des éléments de la Gendarmerie royale ont vite fait de lui mettre le grappin dessus et de l’interpeller, a ajouté la même source.

Et il est attendu que ce triste individu soit présenté, en état de détention, devant la Cour d’appel de Tétouan. Et ce, après complément d’enquête sur cette affaire de tentative incestueuse.

L.R.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Ouezzane: la mort d’une jeune enseignante suscite des suspicions

C'est dimanche 19 avril qu'a été découvert le corps sans vie d'une jeune femme, pendu à un arbre près de son domicile familial, dans la région de Zoumi, province d'Ouezzane.