Oued Zem: un frère et sa soeur risquent gros

Les éléments de police relevant du Commissariat régional de sûreté de la ville de Oued Zem ont arrêté, ce mardi, un récidiviste (27 ans) et sa sœur (24 ans) pour leur implication présumée dans une affaire de diffusion de contenu numérique incitant à la violence et à la haine, outrage envers un corps constitué et violation de l’état d’urgence sanitaire.

Les services de la sûreté nationale avaient réagi avec rapidité et sérieux à un enregistrement vidéo circulant sur une application portable de messagerie instantanée dans lequel le mis en cause tient des propos injurieux et menace de commettre un crime à l’encontre des éléments de la force publique de la ville d’Oued Zem, qui venaient de le verbaliser suite à une infraction routière, indique dans un communiqué la DGSN.

Les investigations et recherches menées ont permis l’identification et l’arrestation du mis en cause en compagnie de sa sœur sur la voie publique, en flagrant délit de violation des mesures d’état d’urgence sanitaire, fait savoir la même source.

Elle ajoute que les opérations de fouille effectuées dans le cadre de cette affaire ont abouti à la saisie des outils de construction tranchants que le suspect possédait lors de son incitation à la violence à l’encontre des éléments de la police dans la séquence vidéo.

Les mis en cause ont été placés en garde à vue à la disposition de l’enquête préliminaire menée sous la supervision du parquet compétent et ce, afin de déterminer les tenants et aboutissants et les motivations derrière cette affaire, souligne la DGSN.

Cette affaire s’inscrit dans le cadre des efforts intenses déployés par les services de la DGSN pour détecter les contenus numériques susceptibles de porter atteinte aux fondements de l’ordre public et au sentiment de sécurité chez les citoyens, conclut le communiqué.

M.S. (avec MAP)


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page