Ouezzane: ce qui attend les boycotteurs de poissons

Le parquet général a décidé le 31 mai de poursuivre les boycotteurs de poissons dans la région d’Ouezzane.

Selon une source de Le Site Info, le procureur du roi près du tribunal de première instance de la ville va poursuivre en état de liberté quatre personnes, dont deux qui devront payer une caution de 1000 dirhams.

A noter que les autorités d’Ouezzane ont inculpé en début de semaine un groupe de personnes dans le marché hebdomadaire pour avoir incité à boycotter le poisson pendant le mois sacré à cause de la hausse des prix.

Depuis le début du mois de ramadan, le prix du poisson a, en effet, grimpé en flèche pour des raisons méconnues, poussant les consommateurs à proférer des menaces de boycott.

R.T.




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page