Ouahbi table sur la numérisation pour améliorer les services judiciaires

Le ministre de la Justice, Abdellatif Ouahbi, a affirmé, ce lundi à Rabat, que l’amélioration de son département est tributaire de la numérisation, notant que le ministère entend digitaliser ses services au profit de ses usagers.

La numérisation est désormais « une question impérative et obligatoire », a-t-il indiqué lors de la cérémonie d’investiture du directeur des ressources humaines du ministère, Mohammed Younsi, et de la Directrice des études, de la coopération et de la modernisation, Samia Chakri.

A cette occasion, Ouahbi a mis l’accent sur de nombreux partenariats que le ministère envisage d’établir afin de permettre aux usagers de bénéficier facilement de ses services, notamment, pour avoir accès à un ensemble de documents, évoquant au passage le lancement de quelques plateformes dans le cadre de la promotion de la transition numérique au sein du système de la justice.

Et le ministre de préciser que la numérisation est un grand chantier dans lequel un ensemble de données se chevauchent, appelant toutes les composantes de son département ministère à contribuer à sa mise en œuvre.

Ouahbi a ainsi plaidé pour un cadre juridique réglementant le processus de numérisation, se disant en faveur de l’établissement d’un code distinct régissant cette opération, eu égard à l’évolution rapide du secteur de la technologie et de la nécessité de s’adapter à tous les développements.

Lors de cette cérémonie, un fonctionnaire du ministère de la Justice a été décoré du Wissam de mérite national de deuxième classe, en reconnaissance des efforts qu’il a déployés tout au long de sa carrière.

FG


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page