Opération du 15 juillet: les conditions pour regagner ou quitter le Maroc

La reprise des liaisons maritimes et aériennes, de et vers le Royaume, obéira à plusieurs conditions, a appris Le Site Info.

Ainsi, une source du ministère des Affaires étrangères, de la Coopération africaine et des Marocains résidant à l’étranger a révélé que seront autorisés à quitter le territoire marocain, les MRE et les ressortissants étrangers qui résident au Maroc.

Quant aux personnes qui auront le droit de se rendre au Maroc, elles doivent être: des Marocains encore bloqués à l’étranger, des MRE, des étudiants ou des ressortissants étrangers résidant au Maroc, ainsi que des membres de famille de l’une ou l’autre frange précitée, selon la même source du MAE.

D’autres conditions sont exigées pour toutes les personnes qui sont autorisées à quitter le territoire national ou s’y rendre de l’étranger. Par exemple, les MRE devront présenter un passeport valide et le billet retour. Un certificat médical, attestant que les voyageurs ont effectué le test de dépistage du Covid-19 (PCR) de moins de 48h, fait également partie des documents à présenter aux aéroports et aux ports du Royaume, ainsi qu’un test sérologique.

Concernant les liaisons aériennes, les vols de et vers le Maroc seront assurés par la Royal air Maroc. La compagnie nationale garantit un nombre suffisant de vols au profit des Marocains et des ressortissants étrangers résidant au Maroc.

Les liaisons maritimes, elles, seront assurées par deux ports. Il s’agit de celui de Sète (France) et du port de Gênes (Italie). Les voyageurs seront assujettis aux mêmes conditions précitées, dont le test PCR de moins de 48h.

A.C.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marrakech: la DGSN met la main sur trois criminels

Les éléments du service préfectoral de la police judiciaire de Marrakech ont interpellé, vendredi, trois individus âgés entre 21 et 32 ans, pour leur implication présumée dans une affaire de vol, coups et blessures ayant entraîné la mort et dissimulation d'objets issus d'un crime.