On en sait un peu plus sur le meurtre qui a secoué Mohammedia

Un horrible meurtre a secoué Mohammedia jeudi soir. Plusieurs citoyens ont eu des sueurs froides en croisant un individu qui brandissait la tête sanglante d’un homme dans les rues de la ville. Une scène qui a provoqué la panique chez les riverains.

Selon des sources de Le Site Info, les éléments de la police ont pu retrouver le corps de la victime quelques heures seulement après le crime, aux environs de Mohammedia, dans une zone rurale à proximité de l’autoroute. Et d’ajouter que la victime est un sans domicile fixe (SDF).

Par ailleurs, un communiqué de la DGSN a indiqué qu’un policier exerçant dans le district provincial de police de Mohammedia a été contraint, jeudi soir, de tirer deux balles de sommation de son arme de service pour arrêter l’individu qui, dans un état impulsif, menaçait les éléments de police et les citoyens à l’arme blanche, mettant leur vie en danger éminent.

Selon la même source, les policiers sont intervenus pour appréhender le mis en cause, qui, soupçonné d’être impliqué dans une affaire d’homicide volontaire dans la banlieue de Mohammedia, avait été dénoncé par plusieurs citoyens. Une fois le suspect arrêté, il a été procédé à l’examen de la dépouille, précise la même source, ajoutant que les constations se poursuivent pour déterminer l’éventuelle scène du crime, identifier la victime et élucider les circonstances ayant conduit à cet acte criminel.

Interpellé dans un état anormal, le mis en cause a été soumis à une enquête judiciaire menée sous la supervision du parquet compétent en vue de dévoiler les tenants et aboutissants de cette affaire, a conclu la source.

K.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Du nouveau dans l’affaire de l’enfant violé et tué à Meknès

Les services de police avaient procédé, dimanche dernier, à la reconstitution du meurtre de l’enfant Réda, dont le corps avait été retrouvé dans un bâtiment abandonné à côté de l’espace Sahrij Swani.