On a rencontré les fans de Black Metal à Casablanca (VIDEO)

L’Boulevard, qui se tient actuellement à Casablanca, a permis aux fans de hardcore et de blackmetal de se réunir le temps de ce festival de musique et d’afficher fièrement leur appartenance musicale.

C’est le seul rendez-vous de l’année, selon eux, où ils peuvent «sortir de leurs cachettes» et faire face en masse aux préjugés de la société qui les qualifies de sataniques et de mécréants à cause de leur style de musique, leur aspect vestimentaire et au signe de «cornes du diable» qu’ils affichent généralement.

Au micro de Le Site Info, la plupart des fans ayant participé à L’Boulevard ont balayé d’un revers de main ces préjugés de satanisme, défendant le fait que l’amour de ce style musical en particulier n’est pas synonyme de mécréance.

«Ceux qui nous qualifient de « sataniques» doivent comprendre qu’on est des musulmans et que le fait d’écouter ce style de musique n’a aucun rapport avec la religion. Ce n’est pas parce que la plupart écoutent le Rai qu’on doit faire de même. On est contre cet esprit», s’est insurgé un fan. Une fille, pour sa part, a défendu ce style de musique et assuré que les morceaux traitent des problèmes sociaux, politiques et abordent le féminisme. «Ce n’est pas parce que la musique est agressive qu’elle encourage le satanisme!» a-t-elle tranché.

N.M.

 

 




Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page