Omra: l’Arabie Saoudite annonce une bonne nouvelle, les Marocains concernés

La télévision saoudienne a annoncé jeudi la reprise du Hajj et de la Omra pour les musulmans des autres pays à partir du 1er novembre.

C’est le ministère du Hajj et de la Omra saoudien qui supervise ce dossier qui a pris la décision de permettre l’entrée des musulmans pour effectuer les rites du Hajj et la Omra et de rétablir la capacité des lieux saints à 100%. La capacité normale des lieux saints est de 20.000 personnes et 19.500 visiteurs tandis que la mosquée peut accueillir un maximum de 60.000 fidèles.

Selon un tweet du gouvernorat de la région de la Mecque, il a été décidé d’autoriser l’entrée de 10.000 musulmans pour les rites de la Omra en un jour, par groupe de 20 personnes. Il y aura en tout 500 groupes chaque jour.

Toutefois, les autorités saoudiennes ont mis en place certaines limitations: seules les personnes âgées entre 18 et 50 ans auront le droit d’accomplir ce rituel et un certificat de test négatif au Coronavirus, établi par un laboratoire agréé par l’état d’origine du voyageur ne dépassant pas 72 heures après la prise de sang sera exigé à l’entrée.

Depuis la suspension du Hajj et de la Omra consécutivement à la pandémie du Coronavirus, les autorités saoudiennes avaient établi un un plan de relance du pèlerinage en trois étapes : dans un premier temps seuls 6.000 Saoudiens et résidents étrangers ont été admis quotidiennement aux lieux saints de l’Islam; Puis le 18 octobre, les nombre de fidèles saoudiens et étrangers résidant dans le royaume autorisés à effectuer la Omra a été porté à 15.000 par jour et 40.000 dans la grande mosquée.

S.Z.

Articles similaires

Suggestions d’articles

Marzouki appelle les séparatistes du polisario à regagner la mère-patrie

L'ancien président tunisien, Moncef Marzouki, a affirmé que le régime algérien "prend en otage" les séquestrés "pour un choix politique fallacieux", jugeant judicieux de les voir regagner la mère-patrie, le Maroc, au lieu de croire à des perceptions erronées.