Omicron: les dernières précisions de Pr Ibrahimi

Le directeur du laboratoire de biotechnologie de la faculté de médecine et de pharmacie de Rabat, membre du Comité technique et scientifique, a rappelé que la Maroc a anticipé la fermeture des frontières dès l’apparition du nouveau variant de la covid-19, appelé Omicron, en Afrique du Sud et dans d’autres pays de par le monde.

Lors de son passage à l’émission de la station Med Radio, « Bidoune loghat khachab » (Sans langue de bois), le Professeur Azeddine Ibrahimi a expliqué que cette décision de fermer les frontières est venue à point nommé en attendant d’en savoir davantage sur cette nouvelle souche du coronavirus. Et s’il s’avère que le variant Omicron ne constitue pas un grand risque sanitaire, le Maroc reviendra sur cette mesure et rouvrira ses frontières terrestres, maritimes et aériennes, a-t-il ajouté.

Le membre du Comité technique et scientifique a également précisé que d’ici deux semaines, l’on en saura davantage sur la dangerosité et la contagiosité du variant et le Royaume prendra alors les mesures nécessaires  dont on ne peut anticiper la nature, pour l’heure.

L.A.


Abonnez vous pour lire tout le contenu de votre quotidien Les Inspirations Eco


Rejoignez LeSiteinfo.com et recevez nos newsletters



Articles similaires

Bouton retour en haut de la page